Cloison mobile phonique : différencier isolation phonique et correction acoustique

Dans le cadre des murs mobiles, l’acoustique joue un rôle important pour le bien-être des utilisateurs. Cloison mobile phonique, cloison insonorisée, mur mobile acoustique… comment s’y retrouver ?
Il convient de différencier isolation phonique et correction acoustique qui sont les deux types de traitement dans le bâtiment. Le premier permet de protéger des bruits qui se propagent d’un espace à l’autre, le second a pour objectif d’améliorer le confort acoustique à l’intérieur d’un espace.
Zoom sur ces deux notions qui contribuent à la performance d’une cloison mobile.

L’isolation phonique : réduction du bruit d’une pièce à l’autre

Isolation phonique - cloison mobile

L’isolation phonique a pour objectif de réduire la transmission des sons d’une pièce à une autre. Le terme “isolation phonique” est parfois confondu avec celui de “isolation acoustique : s’ils sont très proches, le premier est davantage orienté vers l’isolation des bruits de voix, tandis que que le second évite la propagation de l’ensemble des bruits.

La performance d’isolement phonique d’une paroi ou d’un matériau s’exprime en décibels (dB) et se mesure grâce à l‘indice d’affaiblissement acoustique noté Rw. Plus le chiffre est grand, plus ce matériau est isolant.

Cloison mobile isolation phonique

Pour éviter la propagation du bruit, l’épaisseur ou la densité de la cloison sont des éléments importants agissant comme un amortisseur de bruits :
– des bruits solidiens qui sont des vibrations des éléments d’une structure de bâtiment et de ses matériaux : de type bruits de chute d’un objet, eau qui coule d’un robinet, bruit de pas etc.).
– des bruits aériens qui se propagent dans l’air (éclats de voix, bruits de travaux, circulation etc.).

Une cloison mobile bien insonorisée se caractérise par des panneaux conçus avec un empilage judicieux de matériaux plus ou moins denses et d’épaisseurs différentes. L’ensemble lui confère des dimensions contrôlées avec des performances acoustiques accrues.
Un panneau de cloison mobile se compose d’un cadre alu support de 2 parements entre lesquels s’intercale une lame d’air remplie de matériaux absorbants (isolant). C’est le principe masse/ressort/masse que l’on peut représenter par 2 parois (masse) avec un isolant (ressort) entre les 2 couches. Ce principe confère à l’ensemble un complexe isolant performant.
Eole propose des murs mobiles avec un affaiblissement acoustique jusqu’à 60 Rw (voir le Mur mobile Type 100).


La correction acoustique : traitement du son à l’intérieur d’un local

mur mobile avec correction acoustique

On parle de correction acoustique lorsqu’on fait référence au traitement du son à l’intérieur d’un local avec des matériaux absorbants. Pour imager on pourrait dire que le bruit à l’intérieur d’une pièce se propage du sol au plafond, vient “taper” dans les murs etc. Ce phénomène de réverbération peut être source de nuisances et peut réduire l’intelligibilité de la parole (résonance sonore, écho, brouhaha…). Il s’agit donc d’améliorer la qualité sonore d’une pièce.
Corriger ces phénomènes de résonance revient à atténuer les basses et hautes fréquences nuisibles à la diffusion des fréquences audibles.

La correction acoustique se quantifie avec le coefficient alpha sabine α. Celui-ci mesure les propriétés d’absorption d’un matériau pour des bandes de fréquences de 100 à 5000 Hz.

Cloison mobile avec correction acoustique

Une cloison mobile est destinée à s’intégrer dans un espace architectural intégrant des matériaux réverbérants (béton, verre, aluminium…). Aussi est-il souvent nécessaire d’intégrer des absorbeurs de sons sur les parements de murs mobiles pour garantir un confort acoustique supplémentaire.
Nos panneaux perforés intègrent des matériaux absorbants dans cet objectif. Ils sont composés de plusieurs couches de matériaux, à la manière d’un millefeuille : un panneau agglo, un isolant (laine minérale), un panneau MDF utilisé comme cadre, un matériau acoustique intercalé, un panneau MDF perforé et une finition.

Les panneaux acoustiques peuvent être des panneaux perforés ou rainurés. Le diamètre des perforations est par ailleurs plus ou moins grand selon la correction acoustique souhaitée.
Eole peut concevoir votre mur mobile avec une correction acoustique jusqu’à 0,85 alpha sabine, ou davantage sur étude spécifique.

D’autres pièges à sons peuvent être utilisés, comme par exemple le tissu acoustique Texaa® que nous utilisons également sur les parements.
Tous ces absorbeurs de sons remplissent des spécificités techniques tout en permettant à l’architecture une certaine liberté pour l’aménagement de l’espace.

Ces deux notions, Isolation phonique et correction acoustique, sont directement liées au “confort acoustique“.
Celui-ci prend en compte la qualité d’isolation phonique et les propriétés d’absorption des matériaux utilisés.

Partout où un confort acoustique est de mise, le choix d’un mur mobile acoustique s’impose. C’est pourquoi de nombreux clients nous sollicitent pour la conception et la pose de cloisons mobiles insonorisées (isolation phonique) et/ou avec correction acoustique (sur 1 ou 2 faces).
Salles polyvalentes, complexes sportifs, salles de séminaires, amphithéâtres, EPHAD, salles de concert… sont autant de lieux où l’acoustique est un élément majeur lors d’une construction ou dans le cadre d’un aménagement de l’espace avec une solution de séparation mobile.

Vous avez un projet d’agencement d’espace avec un mur mobile acoustique ? N’hésitez pas à nous contacter !